Divagations en tout genre

Pinot noir, smoke a cigar

- Titus, Unbreakable kimmy Schmidt

Petite amélioration sur la Boite A Cinglées : Suite au challenge des 23H de la BD auquel j'ai participé cette année, j'ai rajouté une section webcomic au site, dans laquelle vous pourrez trouver pour comencer le résultat du challenge. Vous pouvez aussi aller lire directement en cliquant ici.

J'ai changé un peu le design du site pour cette partie là, pour faire en sorte de rendre la lecture le plus fluide et agréable possible. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez! IL n'y a pas encore de section commentaire mais vous pouvez m'envoyer un petit mail avec de l'amour et des gateaux, c'est presque aussi bien.

La BD est aussi présente sur le site des 23h, mais cette version est plus propre, et surtout plus lisible (le site des 23H imposant un certain nombre de contraintes de format) (que je n'avais pas lues avant de commencer) (mauvaise stratégie les enfants).

De plus vous l'aurez peut-être deviné, j'ai créé une section spéciale dans l'idée d'y ajouter d'autres webcomics par la suite. Quand? Je ne sais pas le jeunes, calmez votre allégresse, mais j'ai bonne espoir qu'on passe bientot aux semaines de huit jours donc ça ne devrait pas poser problème.

Sur ce, bon weekend et bonne lecture à tous!

Par Neko le 17/04/2016 à 15:48 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !

No one else is freaking out the appropriate amount right now

- Lumberjanes

Faire du shopping à Londres, ça se résume pour certain-e-s à dépenser des livres sterling dans des fringues classes ou ultra-gothiques. Pour d'autres, à s'abreuver de musées, d'expositions et de sorties pour voir la 800ème représentation de Wicked. Et enfin pour les dernier-ère-s, Londres c'est le rendez-vous pour fouiner dans tous les magasins de comics, BD et mangas de la capitale et d'y dépenser un maximum. J'ai pu en faire l'experience il y a quelques mois en visitant la ville pour la énième fois et en flânant dans les environs d'Oxford Circus. Là une énorme échoppe de comics attend le vis...Lire la suite

Par Jun le 06/04/2016 à 19:51 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !

Green is not your color!

Felicia - Priscilla, queen of the desert

Une petite annonce artistique pour vous annoncer que cette année je participe aux 23h de la bd!

Mais qu'est-ce que c'est encore qu'elle nous fait, vous vous demandez?

Bon alors déjà je vous met cette belle affiche :

23h


Et là vous vous dites ça parle soit de dessin soit de lapin c'est un peu bizarre, ou peut-être faut dessiner des lapins c'est le mystère.

Alors pour les bestiaux je sais pas, mais en vrai c'est un défi qui demande aux participants de dessiner 24 pages de BD (couverture et page de fin comprises) en 23h, soit de 13h le samedi à 13h le dimanche. Euh meuf, que vous me dites, dans une journée jusqu'à nouvel ordre y a 24h alors essaie pas de nous embrouiller. Eh oui mais c'est là qu'est la feinte, parceque ça se passe pendant le changement d'heure du coup hop, tu penses que t'es peinard il te reste plein de temps dans la vie alors que en fait non, on est déjà une heure plus tard.

Bref, je vais tenter l'aventure, en compagnie de pleins de gens bien qui plus est à savoir mes potes Jun, Pauline et Aurélie, que cliquez sur leurs noms et allez voir leur site de personnes de talents vous serez gentils.

Neko et ses amies arriveront-elles à dessiner toutes ses planches de bd sans sombrer dans la folie et le stress? Supporteront-elles la pression sans se mettre à bruler des carnets à dessins innocents en sacrifice aux esprits de la bd? Tomberont-elles de fatigue à 23h, sans défense et prêtes à se faire dévorer par Maya-le-chat-de-leur-hôte? La réponse à tous ces mystères dès ce weekend (peut-être) (ou plus tard genre après que j'ai dormi pendant douze heures)

Edit :

J'ai pas trop de cerveau alors j'oublie le principal ! Voici mon profil si vous voulez aller vérifier que je bosse bien : Maddyneko

Par Neko le 25/03/2016 à 13:29 - 2 commentaires


    Partagez cet article !

Holy Macharoni!

- Robin

Tout le monde connaît Batman, le sombre justicier agissant dans les rues de Gotham City, luttant contre des génies du crime tous plus fous les uns que les autres. Série de DC Comics, les créateurs se sont succédés pour donner un passé fort tumultueux à Bruce Wayne, mais peu connaissent le passé des autres héros qui gravitent dans le même univers. Robin est sans doute celui dont on se souvient le plus, mais saviez-vous qu'il existe aussi une Batwoman ? Etonnamment classe, lesbienne, avec un costume à faire pâlir d'envie la chauve-souris la plus sombre, elle a eu aussi droit à de nombreuses séries, spin-offs...Lire la suite

Par Jun le 17/03/2016 à 15:57 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !

Oh hi Jun!

Ici à la Boite A Cinglées, on aime les gens. Enfin, plutôt de loin et pas trop souvent, mais dans l'ensemble ça va. En tout cas on aime bien leur Raconter nos vies conseiller des trucs, si possible au moyen d'articles longs, mais subtils et plein d'humour (je me jette des fleurs pour montrer l'exemple vous pouvez faire pareil).

Et de temps à autre, telle la flamme démente d'une bougie tremblotant dans l'obscurité d'un cerveau atteint de folie, la Boite A Cinglées attire d'autres esprits un peu atteints éclairés, qui sans y prendre garde se mettent à trainer de plus en plus souvent dans les recoins obscurs du blog, puis à lire des articles seuls chez eux et le cache à leur proches et du jour au lendemain finissent par en écrire eux-même.

Et c'est avec cette touchante introduction que j'en viens à vous présenter ma chère complice Jun (que les habitués connaissent aussi sous le nom de JunkyClo), chère à mon coeur car j'ai partagé avec elle bien des aventures (notamment des projets informatiques et des cosplays my little pony, toutes choses qui créent des liens certes étranges mais indestructibles). Jun est sympa, Jun aime écrire et Jun aime les bonnes choses de la vie, c'est pourquoi elle a eu la gentillesse d'ajouter son nom à la liste des auteurs qui sévissent sur la Boite A Cinglées (la portant au nombre de deux, ce qui est quelque peu le début de la gloire ai-je bien envie de dire). Vous verrez donc à l'avenir fleurir par ici quelques petits articles mitonnés par elle avec amour et savoir-faire. Profitez en bien et faite-lui des calins en retour (ou filez lui des Pépito, c'est bien aussi).

Ho hi Jun


Par Neko le 08/03/2016 à 15:37 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !

When a door closes, a window opens... Or, something like that

- Max Caufield

Life Is Strange est un jeu narratif à choix/conséquence, comme l'explique le résumé sur Steam. En vrai il y a surement un nom plus précis pour ce type de jeux mais je ne l'ai pas trouvé parce que voilà j'imagine que dans le monde du jeux vidéo pour scénariser des histoires tristes ou désigner de beaux décors y a du monde mais dès lors qu'il s'agit de nommer un nouveau genre y a plus personne. Pour être plus précis les jeux de ce style sont un peu un dérivé des points & click de notre jeunesse (beaucoup de nouveaux concepts aujourd'hui, et on est qu'au premier paragraphe de l'article je sens... Lire la suite

Par Neko le 24/01/2016 à 22:07 - 1 commentaires


    Partagez cet article !

I eat shades of red

- Marceline, Adventure Time

Histoire de me reposer un peu de l'Inktober (non), ce mois-ci je me suis lancée pour la troisième année consécutive dans le nanowrimo! Car j'aime souffrir il faut toujours repousser les limites de l'endurance de la créativité.

Qu'est-ce que c'est donc que le nanowrimo? Le nanowrimo ou National November Writing Month n'est pas un genre de dinosaure un peu bizarre mais un challenge d'écriture : le but est d'écrire un (petit) roman en un mois. Easy girl.

Quelques chiffres : L'objectif du nano est d'écrire un roman de 50 000 mots durant le mois de novembre. 50 000 mots (ou 50k pour les initiés), ça fait un peu moins d'une centaine de page en police douze, et ça demande d'écrire 1667 mots par jour pendant les 30 jours du mois de novembre. Les vitesses d'écriture varient énormément d'une personne à l'autre, à titre personnel il faudrait que j'y consacre environ 2h par jour pour tenir le compte. C'est pas mal. Surtout que 30 jours c'est long, mine de rien. C'est un vrai marathon de l'écriture, qui demande rigueur et endurance.

Oui mais non, car le nano ça ne se résumer pas à l'écriture d'un manuscrit tous les ans. C'est surtout un super entrainement pour qui aime écrire (et envisage de se publier), et une super experience à partager avec les autres personnes un peu tarées qui aiment bien passer tous leur temps libre à écrire des livres (il y en a bien plus qu'on le croit). Personnellement, je n'ai pas réussi pour l'instant à taper les 50k (et à moins que j'écrive 20 000 mots dans le weekend c'est mal barré).

Et non je suis bien contente (spoil) car le nano c'est cool et je vais vous expliquer pourquoi.

Les objectifs du nano sont ambitieux. Pas pour tout le monde, évidemment. Y a des gens ils sont fous ils font les 50k dans le premier weekend tout en trouvant le vaccin contre le cancer et en sauvant des enfants dans une maison en flamme dans le même temps (en vrai ils étaient venus pour sauver le chat mais y avait aussi des enfants sur place donc ils les ont pris en passant). Y a même des gens ils trouvent que 50000 mots c'est un peu petit joueur donc ils se fixent le challenge 1 million de mots oui ils écrivent un million de mots genre en un mois ça fait un trentième de million de mots par jours ce sont des psychopathes fous peut-être auteurs du nouveaux guerre et paix on sait pas.

Mais bref pour le commun des mortels c'est pas si évident. C'est faisable, mais ça demande de se dépasser un peu, de prendre sur soi, de s'investir dans son projet. Ca oblige à prendre l'hbaitude d'écrire de façon régulière, ça donne un objectif. Donc au final, même si on a pas atteint le fameux 50k, on accompli quelque chose est on est heureux, comme à la fin d'une épreuve sportive (je fais genre je sais de quoi je parle alors que sérieux moi et le sport bon j'aime mieux écrire mais c'est la même idée, le dépassement de soi, tout ça). Dans mon cas par exemple, j'ai écris 15 mille mots la premire année, 25 000 la deuxieme et 30 000 cette années. Et chaque année je tiens un peu plus longtemps en écrivant. C'est déjà cool de savoir qu'on est capable d'écrire tout ça, mais c'est encore plus cool de se voir s'améliorer chaque année.

Un des autres avantages du nano c'est que ça se fait en groupe. Oui oui écrire un roman comme un forcené peut etre une activité de groupe, aucun problème. Le site du nanowrimo dispose d'un forum avec une section française bien remplie et un chat sur lequel on peut aller discuter à n'importe quel moment pour trouver soutien et motivation. Mais surtout, durant le mois du nano, des évenements sont organisés presque tous les jours pour se retrouver entre nanoteur (oui c'est un vrai mot) autour d'une tasse de café ou de quelque chose à grignoter, et vous encourager mutuellement. Il y a presque tous les jours un événement (...si vous êtes parisien du moins, déso la province)(en même temps vous pouvez en organiser aussi) et des plus grosses rencontres par exemple pour la soirée de lancement du 1er novembre, un événement mythique à ne pas rater. Le nano c'est aussi ça : les rencontres, le soutien et le café.

Pour finir l'interet principal du nano, c'est quand même d'écrire un roman. Pour en avoir parlé à de plus en plus de gens, tout le monde ou presque est motivé à l'idée de faire un livre. Tout le monde à un truc à dire, une histoire a transmettre, une petite idée qui trotte dans un coin de sa tête. Le nano c'est l'occasion de se dire : "c'est bon, j'y vais, ce mois-ci je me consacre à ce projet". Et bosser un mois sur ce projet, même si vous n'arrivez pas à le finir, vous aurez forcément avancer dessus. Et ça c'est cool et c'est motivant. Déjà ça fait se sentir bien, de bosser sur son petit projet à soi et de le voir grandir. Ensuite ça peut vous donner la motivation pour le finir, même si c'est pas au 30 novembre. Bosser et réfléchir sur une histoire pendant un mois oblige à réfléchir dessus de façon plus approfondie, de se poser des questions qu'on ne se serait pas poser sinon, de réfléchir à des choses qui sont nécessaires.

Bref faire le nanowrimo c'est bien cool et même si tous les 30 novembre je me dis "plus jamais je refais ça", chaque année à l'approche de l'autonme mon clavier me démanger et mes histoires m'appellent, imaptientes de me voir écrire. Le nanowrimo est un bel évenement qui encourage les gens à se lancer dans des projets et à créer, et il apporte quelque chose à tous ceux qui y participent, peu importe votre niveau d'écriture, votre experience, le temps que vous pouvez y consacrer ou à quel point vous vous percevez comme "créatif". Mangez-en!

Par Neko le 30/11/2015 à 15:40 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !

No you haven't

-Garnet, Steven Universe

Après une année sabatique qui leur a permis un peu de se ressourcer mais beaucoup surtout de préparer la nouvelle version du festival, c'était le weekend du 10 et 11 octobre le retour du festiblog ou comme il se fait maintenant appeler, le WeDoBd!

Cette nouvelle édition s'est déroulée dans les murs récemment rénovés du Carreau du Temple, tout près de la mairie du 3ème où se sont déroulées bon nombre des précédentes éditions. Cette année en plus des très nombreux invités, le festival a également organisé un certain nombre d'animations, conférences et masterclass. Quoi de mieux après de longues heures de piétinements dans la queue pour une dédicace que de se détendre tranquillement en regardant Boulet et Bambii illustrer les chansons du groupe Hey Pretty! lors d'un concert dessiné?

Le We Do Bd a également donné la parole à Thomas Hercouët, l'animateur de l'original, l'émission live qui devient petit à petit un incontournable des festivals et évenements qui se respectent! Sur les deux jours et avec une énergie sans faille l'animateur a fait défiler auteurs, scénaristes, dessinateurs, intervenants et parrains du festival pour toute une série d'interviews aux thèmes variés mais toujours très interessants. L'émission est indispensable si vous aimez l'univers du web et de la bd et que vous voulez en apprendre un peu plus sur ce qui s'y passe! Heureusement, elle est disponible en replay ici et ici.

Comme d'habitude un coin libraire a été mis en place afin de permetre aux visiteurs de découvrir et d'acheter les publications des auteurs invités. Sauf que maintenant il y a vraiment beaucoup d'auteurs invités et comme beaucoup d'entre eux ne sont plus vraiment des débutants et commencent à avoir plusieurs livres à leur actifs bon...

Disons que mon porte-monnaie est plus léger et ma liste au père noël, beaucoup plus longue

Et puis bien sur c'est quand même un festival pour rencontrer les auteurs et avoir des beaux dessins, et cela pour le modeste prix de quelques heures de patience et d'un bon mal de jambe (sérieusement, quel autre festival fait ça? Quel autres festival est si pleins de bon esprit et d'auteurs tellement cools qu'ils passent leur weekend à faire des dessins aux gens, juste contre un peu d'amour et de temps en temps, des paquets de gateaux? Y a quand même un particulièrement bon esprit au We Do Bd <3)

Les gens intelligents et organisés se font dédicacer des bds mais moi comme j'ai pas trop de cerveau j'ai tout acheté à la fin du weekend donc j'ai fait dédicacer mon carnet à dessin voila, c'est bien aussi

Merci mille mercis à ClemKle, Leslie Plée, Silver et Bambii pour ces superbes dédicaces :)

J'étais contente de voir que même s'il est un peu compliqué de réussir à voir tous les auteurs qu'on voudrait dans la durée du salon (y en a vraiment trop! En plus on en découvre de nouveaux trop cools juste en lisant le programme des dédicaces! It's a terrible trap!), les temps de queue restent très raisonnable et en faisant quelques choix on peut quand même voir pas mal d'auteurs et passer un bon moment (sauf si vous voulez une dédicace de maliki, auquel cas vous devez à priori vous préparer à faire la queue durant deux jours. Il dédicaçait samedi soir quand on est parties et il était toujours en dédicace quand je suis revenue dimanche matin. Je suis à peu près convaincue qu'il a passé la nuit à dessiner pour les gens).

J'ai aussi eu l'occasion de découvrir le turbomédia lors de ce festival, notamment via la très interessante conférence de ClemKle sur le sujet (à ce sujet n'hésitez pas à aller voir son turbomedia reprenant une scène de Fight Club qui est juste génial). Le turbomedia c'est une nouvelle façon de faire de la bd sur le net, qui mélange un peu des techniques de la BD et un peu des techniques de l'animation, pour finir avec un nouvelle forme de narration. Basiquement en plus on peut en faire en mélangeant le dessin et la programmation web donc ouais, ce serait peut-être malin que je m'y interesse un peu

Mais ne soyez pas effrayé, il existe même des logiciels pour se dépatouiller pour faire du turbomédia sans écrire une seule ligne de code! C'est un média qui à priori prépare pas mal de surprises.

En bref il y avait encore pleins d'autres activités sympas sur le festival notamment des présentations de jeux de plateaux ou de jeux vidéos, un coin lecture et un coin spécial enfant, mais évidemment on ne peut pas tout tester en seulement deux jours. En tout cas, c'est vraiment motivant de voir le travail accompli par des bénévoles et des gens simplements passionnés, et de baigner pendant deux jours dans la bonne ambiance et le bon esprit de l'univers des web bds. Plus qu'à attendre l'année prochaine!

Ah oui à ce propos, le cosplay/Get the look qu'on a fait pour le We Do Bd est un cosplay des Crystal Gems qui vient de la série Steven Universe, une série tellement géniale que je crois que ça mérite bien un article entier pour vous en parler. Disons simplement que c'est drole, plein d'émotion, intelligent, original, ouvert d'esprit, génial à tous les niveaux et un concentré de talent tout ça dans des épisodes de seulement dix minutes à chaque fois, il y a tellement de bonnes séries d'animation en ce moment c'en est à peine croyable.

Et il y a même des gens qui nous ont reconnues et compliméntées (je les aime d'amour). DONT Silver qui nous a même fait des dédicaces sur le thème de la série (en ce qui me concerne, il m'a fait Lion, le lion rose du personnage principal. Oui le héros de cette série est un petit garçon qui possède un lion rose adorable, c'est génial regardez je vous dis).

Par Neko le 25/10/2015 à 14:01 - 1 commentaires


    Partagez cet article !

Inktober - Jour 10

Et enfin L'INKtober n°10

On est maintenant à un tiers du challenge et pour l'instant, j'ai réussi à tenir à peu près le rythme, à un jour près en général.

Je suis donc plutôt contente de moi!

Le bilan pour l'instant :

Est-ce que j'ai progressé? Hm En dix dessin je n'ai pas vraiment l'impression... Par contre je me suis entrainée à utiliser mon stylo à pointe pinceau, et ça donne de jolis résultats je trouve (comme on peut le voir sur le dessin ci-dessous!)

Il y a donc quand même de la progression

Est-ce que j'en ai marre? Pas du tout! Au contraire je me sens très contente de dessiner comme ça tous les jours! J'ai pris un petit rythme et j'arrive à dessiner dans le métro le matin (c'est plutôt motivant pour commencer la journée). Avec le boulot et les divers projets sur lesquels je travaille, j'avais tendance à laisse un peu le dessin de coté, et c'est vraiment un plaisir retrouvé de gribouiller tous les jours comme ça. Si j'ai le courage, j'essaierai de garder cette habitude après la fin du challenge!

Bon apr contre, je n'ai vraiment pas le temps de scanner les dessins chaque jours, c'est pourquoi vous avez droit à des posts groupés comme aujourd'hui (avec tous les dessins de la semaine d'un coup)!

Si vous voulez voir ma progressions en temps réel, c'est sur twitter que ça se passe : @Maddyneko

Bonne fin de weekend à tous

Par Neko le 10/10/2015 à 21:51 - Laisser un commentaire


    Partagez cet article !