Divagations en tout genre

"Peux-tu faire de moi une femme?"

Daniel, Ms Doubtfire

Et voila qu'arrive le doux mois de décembre, la fin de l'année et tout son cortège de joyeux évènements à base de fêtes, de famille et de manger à s'en faire exploser la panse.

La période de l'année également où tous les malheureux qui ont été frappés par le virus de la créativité frénétique se lancent dans une ambitieuse entreprise de cadeaux et de cartes de voeux à base de DIY et d'amoureusement fait-main.

Ambitieuse entreprise dont les objectifs se voient réajustés de plus en plus souvent et de plus en plus frénétiquement au fur et à mesure que le temps passe et qu'on réalise qu'une telle aventure n'est que peu compatible avec un job, une vie sociale et des nuits de sommeil de manière générale

J'ai quand même réussi avant de rendre les armes à réaliser deux petites boites pour mettre les cadeaux de cousines (que de joie dans leur coeur), pour le plus grand bonheur de mon vieil ami les magasin rougier & plé et de leur chiffre d'affaire

Boite n°1 était destiné à abriter une bague en forme d'ailes dorées (que vous pourrez admirer sur le site de Bird on the wire, fournisseur officiel de cadeaux cool pour ce noël). Basiquement leurs bagues sont vendues dans des petits sachets fort mignons mais très fragimes, et c'est pourquoi au départ j'avais décidé de fabriquer une boite, histoire d'éviter l'écrasage de bijoux fragile dans un malencontrueux accident de cadeau.

Je suis donc parti sur un thème blanc/doré (en plus ça fait très "fêtes" tout concorde c'est fantastique).

  1. Première étape : peindre en blanc toute la boite, intérieur compris (on veut du travail soigné oh c'est noël et tout là).
  2. Deuxième étape : on repeint tout en blanc. Eh oui on veut de belles couleurs on met deux couches c'est comme ça dans la vie vaut toujours mieux en remettre une couche.
  3. Troisème étape : dessin des plumes sur les cotés de la boite au feutre fin doré. Patience et délicatesse, le maitre mot étant de réussir à maintenir un débit correct dans ces satanés feutres qui ont tendance à se tarir en plein milieu d'un tracage de courbe, par exemple.
  4. Quatrième étape : dessin des oiseaux sur le haut de la boite (je vous conseille de vous entrainez sur du papier avant, ne serait-ce que pour trouver la boonne échelle). Dans ce cas précis, j'ai d'abodrd fait le tracé au crayon, je l'avoue.
  5. Le Grand Final : L'intérieur des oiseaux est colorié au posca doré. Vous pourriez également le faire avec le même feutre doré, c'est juste que j'aime bien le contraste.

La deuxième boite allait avec un bracelet en forme de renard en provenance directe du site majolie (qu'ils font des bijoux si beaux qu'on en commanderait par dizaines) (ce qui est plus ou moins ce que j'ai fait). Majolie envoie ses bijoux dans de petites boites toutes adorables mais comme j'étais lancée j'ai rajouté la mienne quand même, voila.

  1. Première étape : peinture de l'exterieur de la boite dans cet adorable vert pomme fait main.
  2. Deuxième étape : peinture de l'intérieur de la boite en blanc.
  3. Troisième étape... Deuxième couche pour tout le monde.
  4. Quatrième étape : Le moment où on rentabilise toutes ces feuilles de decopatch si jolies qu'on a acheté! Pour du decopatch il faut de la colle, un pinceau, des ciseaux, des feuilles jolies et de la patience. On badigeonne soingeusement de colle les zones où on veut appliquer les feuilles, on découpe la forme de feuille voulue, on la colle, on remet une couche de colle par dessus. Pour plus de détail, je vous invite a admirer de beaux tutos comme par exemple celui-ci
  5. Le Big Final : Dessin du renard sur le couvercle, à base de Posca (ton ami le feutre qui écrit partout). Je suis partie de ce modèle (qui est fort joli), le résultat n'est pas aussi fin que je l'esperais car il aurait été bon que je me rappelle que les poscas ont une mine plus épaisse et un nombre de couleur plus limité que, par exemple, les promarkert que j'utilise d'habitude, mais ça marche quand même bien. Pour info j'ai trouvé le modèle original sur deviantart.

Et voila! La motivation étant retombée, le nombre de photo est plus limité dans ce cas précis mais vous pouvez quand même admirer le résultat :

Par Neko le 02/01/2015 à 00:00 - Laisser un commentaire

    Partagez cet article !